1 400 000 arbres pour l’Île de Pâques

L’Equipe Cousteau, le gouvernement chilien et les représentants locaux de l’île de Pâques ont signé un accord historique le 16 Avril 2013, pour restaurer l’écosystème forestier sur les terres érodées de l’île de Pâques. 

phpThumb_generated_thumbnailjpgSuivez les avancées du programme, les informations sur la campagne de levé de fond, ainsi que des informations générales sur l’île de Pâques, la culture pascuane et l’environnement naturel.

L’île de Pâques représente un microcosme frappant de l’impact de l’Homme et du changement climatique sur la santé de notre planète et l’environnement. L’île de Pâques est également un symbole au milieu de l’Océan Pacifique pour sa richesse archéologique et son héritage culturel.

Cet accord marque le lancement d’un projet collaboratif sur 8 ans, impliquant l’Equipe Cousteau, la CONAF – Corporación Nacional Forestal, une branche du Ministère de l’Agriculture chilien -, les autorités locales de l’île de Pâque et la CODEIPA (Comisión de Desarrollo de Isla de Pascua).
La restauration de l’écosystème forestier est au cœur du projet, afin de recréer sur des zones identifiées de l’île, un écosystème aussi proche que possible de celui que les premiers peuples ont trouvés sur Rapa Nui.

Le Commandant Cousteau - Île de Pacques

Première Etape – la Création d’un Comité Directeur

En présence de Francine Cousteau, Eduardo Vial Directeur exécutif de la CONAF et Aida Baldini Manager forestier à la CONAF, un Comité Directeur a été établie pour le projet de restauration écologique de l’ïle de Pâques. La création de se groupe de travail est la première phase du projet suite à la signature de l’accord de coopération signé le 17 Avril 2013.

phpThumb_generated_thumbnailLe Comité fournit les lignes directrices à l’équipe technique composée d’un groupe multidisciplinaire de professionnels pascuans, chiliens et internationaux responsable de la mise en place des différentes activités du projet.

La CONAF sera responsable des aspects techniques de la reforestation et de la restauration des sols. L’Equipe Cousteau sera elle responsable des activités liées à l’éducation environnementale, la communication et la sensibilisation au niveau local, national et international.

A cette occasion, le Directeur exécutif de la CONAF, Eduardo Vial déclare que les activités sur l’île permettront d’atteindre un équilibre qui bénéficiera non seulement à l’environnement mais également aux communautés locales. Francine Cousteau ajoute qu’un des piliers fondamentaux pour le succès de ce projet est de sensibiliser les populations locales et les milliers de visiteurs qui viennent sur l’île de Pâques attirés par sa beauté naturelle et culturelle.