L’homme peut-il vivre sous la mer ? Si oui, combien de temps ? Un jour, une semaine, un mois ? Le commandant Cousteau prend ces questions comme un nouveau défi et lance ainsi son équipe dans une folle aventure : bâtir des maisons sous-marines.

LRA_519-24

Les expériences “Précontinent”

En 1962, la mission Précontinent I s’installe à 10 mètres de fond au large de Marseille. Deux hommes, Falco et Claude Wesly, sont les premiers océanautes à vivre sous l’eau pendant une semaine. Baptisé Diogène, cet étrange cylindre d’acier de 5 mètres de long et 2,5 mètres de diamètre, sert de logement et de laboratoire pour ses deux habitants.

 Malgré sa petite taille, Diogène est tout confort : télévision, radio, bibliothèque et douche. Observés à la surface par une trentaine de personnes, Falco et Wesly sortent chaque jour pour travailler cinq heures sous l’eau où ils étudient des animaux intéressants et construisent une ferme sous-marine ! Parallèlement, des médecins surveillent leur état de santé. Précontinent I est un succès : l’Equipe Cousteau prépare un projet encore plus ambitieux.

Nous sommes en 1963, c’est la première fois que l’homme déploie un tel matériel sous la surface. Précontinent II est un véritable petit village construit sur les fonds de la Mer Rouge à 10 mètres de profondeur. Une maison principale, ” l’Etoile de Mer ” côtoie un aquarium, un garage pour la soucoupe plongeante et un hangar pour le matériel. Une station profonde est installée à 15 mètres plus bas. Les cinq océanautes vont vivre pendant 1 mois sur la base ” Etoile de Mer “. Deux d’entre eux passent une semaine dans la station profonde. Encore une victoire et déjà l’équipe Cousteau parle d’un troisième projet.
En 1965, près de Nice, l’ultime étape, Précontinent III voit le jour. Par 110 mètres de fond, une maison accueille six hommes entraînés comme des cosmonautes. Les océanautes vont cohabiter pendant trois semaines. Ils sortent chaque jour pour travailler sur un puits de pétrole factice, un exercice d’évaluation des capacités humaines.

Précontinent est la preuve que l’homme peut vivre sous la mer pendant une longue durée mais, s’il en a les capacités physiques et psychologiques, l’être humain n’est pas fait pour exister dans un monde sans soleil. Cependant, c’est à partir de ces expériences que l’on entraîne aujourd’hui les astronautes qui se déplaceront dans un monde aux milliards de soleils : l’Espace. Là aussi Cousteau fut un précurseur.