Menu
Vous êtes ici : Accueil >
> L'administration Trump s’attaque à la loi protégeant les espèces menacées
L'administration Trump s’attaque à la loi protégeant les espèces menacées

L'administration Trump s’attaque à la loi protégeant les espèces menacées

L'administration Trump a proposé hier une série de modifications à la Endangered Species Act, une loi fédérale qui protège de nombreuses espèces en voie de disparition sur le sol américain depuis 1973 et qui est une référence mondiale en matière de protection de l'environnement., ce qui inquiète les conservateurs.

Cette loi, adoptée il y a 45 ans sous la présidence de Richard Nixon, a permis de sauver des dizaines d'espèces menacées d'extinction, comme le célèbre emblème du pays Américain « bald-eagle »  l’aigle à tête blanche, le lamantin, la baleine à bosse ou encore l'alligator américain.

Baleine à bosse dans les eaux américaines © The Cousteau Society

Baleine à bosse dans les eaux américaines © The Cousteau Society

Parmi les changements soumis jeudi par les départements de l'Intérieur (DOI): la suppression d'une clause qui assure que les décisions prises pour la protection des animaux sont séparées de leur impact économique. L'administration mettrait également fin à la règle générale de l'ESA qui accorde aux espèces menacées la même protection que les espèces en danger d’extinction.

Ces propositions qui feront maintenant l'objet d'une consultation publique pendant 60 jours pourraient être adoptés d'ici la fin de l'année. "Ce changement n'affectera pas la protection des espèces actuellement classées comme menacées mais permettra aux espèces qui seront protégées à l'avenir de bénéficier d'une protection sur mesure", lit-on dans un communiqué officiel de l'Office fédéral de la protection de la nature (Fish and Wildlife Service ).

Une volonté d'affaiblir la loi sur les espèces menacés.

Les groupes environnementaux sont fermement opposés à ces changements, qu'ils considèrent comme une tentative de démêler une loi qui a été efficace depuis son adoption il y a maintenant plus de 40 ans. Selon le vice-président de la Wildlife Conservation Society, John Calvelli, les changements proposés jeudi révèlent "une volonté évidente d'affaiblir la loi sur les espèces menacées" en ajoutant "obstacles" qui poseront " un plus grand danger pour les espèces menacées ".

Le sénateur démocrate Tom Carper y voit "un autre exemple de l'attention de l'administration Trump sur l'industrie en place des intérêts du peuple américain". "La Loi sur les espèces en voie de disparition est l'une des lois de protection de l'environnement les plus populaires et les plus efficaces de notre pays", a-t-il ajouté.

Selon une étude publiée mercredi dans Conservation Letters, seul un Américain sur dix a déclaré être opposé à la loi de 1973, bien qu'il soit régulièrement attaqué.

L’Equipe Cousteau et The Cousteau Society travaillent pour faire pression sur les gouvernements pour l’établissement de lois protectrices de l’environnement, à promouvoir la recherche sur les océans et à communiquer à plus grande échelle les messages importants sur l’environnement.

 

Retour aux autre fiches

Aidez nous à protéger les océans !