Menu
Vous êtes ici : Accueil >
> L’Équipe Cousteau à la COY11
L’Équipe Cousteau à la COY11

L’Équipe Cousteau à la COY11

Pour sa 11e édition, la COY “La Conferérence des Jeunes” se déroule en France, entre le 26 et 28 Novembre. Plus grande que les précédentes COY, la COY11 entend présenter le message de la jeunesse juste avant la COP.

Le  26 Novembre, L’Equipe Cousteau a eu le plaisir d’échanger avec des jeunes du monde entier lors de notre atelier  “L’Océan au cœur du changement climatique ». Sont but ? Iinformer les jeunes sur les conséquences du changement climatique dans les écosystèmes marins, mais aussi les motiver a entrer dans l’action en présentant des pistes de solutions pour le développement durable.

Durant les négociations climatiques, les jeunes de YOUNGO « assemblée des organisations non gouvernementales de la jeunesse » mènent un certains nombres d’activités visant à :

  • rappeler aux représentants des gouvernements leur devoir moral dans ces négociations,
  • pousser pour que certains sujets soient débattus au sein de la COP, comme par exemple la question
  • assurer la liaison avec les jeunes non présents à la COP et les tenir informer sur l’évolution des négociations.


 
Pour sa 11e édition, la COY “La Conferérence des Jeunes” se déroule en France, entre le 26 et 28 Novembre. Plus grande que les précédentes COY, la COY11 entend présenter le message de la jeunesse juste avant la COP.

Le  26 Novembre, L’Equipe Cousteau a eu le plaisir d’échanger avec des jeunes du monde entier lors de notre atelier  “L’Océan au cœur du changement climatique ». Sont but ? Iinformer les jeunes sur les conséquences du changement climatique dans les écosystèmes marins, mais aussi les motiver a entrer dans l’action en présentant des pistes de solutions pour le développement durable.

Durant les négociations climatiques, les jeunes de YOUNGO « assemblée des organisations non gouvernementales de la jeunesse » mènent un certains nombres d’activités visant à :

-rappeler aux représentants des gouvernements leur devoir moral dans ces négociations,
-pousser pour que certains sujets soient débattus au sein de la COP, comme par exemple la question de l’éducation au changement climatique,
-assurer la liaison avec les jeunes non présents à la COP et les tenir informer sur l’évolution des négociations.

En soirée, nous avons eu également le plaisir de participer à la table ronde sur “La Nature est-elle en danger de privatisation ? » Nous avons débattu avec des scientifiques, des représentant de communautés autochtones et  bien sur le publique présent des questions suivantes :

  • Qu’on achète des terres pour les sanctuariser ou pour les industrialiser, mettre un prix sur la biodiversité et ses synergies naturelles pose des questions éthiques.
  • Les changements climatiques et les dégradations dues aux activités humaines mettent en péril nos écosystèmes et ce qu’ils apportent aux Hommes et certainement ces dégradations ont un coût.
  • Seulement, pour sauvegarder notre environnement est-on obligé de l’intégrer dans les logiques économiques? Quels en sont les risques ?”

Tarik Chekchak, Directeur Sciences & Environnement de l’Équipe Cousteau a partagé la table ronde avec, Marine Gauthier, consultante pour les Nations Unies sur les questions de gouvernance(REDD+, COP21), Alain Karsenty, économiste et chercheur au CIRAD, Département “Environnements et Sociétés », Patrick Saïdi Hemedi, représentant des communautés autochtones de la République Démocratique du Congo et Laure Ducos de l’association BLOOM qui animait le débat.

Une journée rafraichissantes et pleine d’échanges dynamiques qui fait du bien au vu des circonstances…

Retour aux autre fiches

Aidez nous à protéger les océans !