Menu
Vous êtes ici : Accueil >
> Quel symbole ! En pleine conférence sur l’avenir durable de notre Planète, le Japon annonce la reprise de sa chasse baleinière !
Quel symbole ! En pleine conférence sur l’avenir durable de notre Planète, le Japon annonce la reprise de sa chasse baleinière !

Quel symbole ! En pleine conférence sur l’avenir durable de notre Planète, le Japon annonce la reprise de sa chasse baleinière !

Samedi dernier en pleine conférence de la COP21 et alors que le monde entier se réuni pour essayer de trouver un avenir durable pour notre planète, l’agence des pêches japonaise a informé la Commission baleinière internationale (CBI) de sa volonté de reprendre ses activités de braconnage des baleines dans les eaux antarctiques.

Braconnage car en effet, le 31 mars 2014, la Cours International de Justice (CIJ) avait déclaré illégale le programme baleinier japonais et exigeait son arrêt immédiat.

Malgré l’accumulation des condamnations éthiques, juridiques et scientifiques le Japon a décidé de revenir sur son engagement a respecter l’arrêt de la CIJ. Il le fait encore une fois a un moment extrêmement inapproprié, pensant probablement que les médias seraient trop occupés par la COP21 pour réagir a cet affront.

Le Japon prévoit à présent de tuer 4000 petits rorquals dans les 12 prochaines années.

De plus, dans une manœuvre d’évitement des conséquences juridiques de son attitude, le Japon a informé le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, qu’il rejetait la compétence de la CIJ en ce qui concerne « la  recherche, conservation, gestion ou exploitation des ressources vivantes de la mer ».

L’Equipe Cousteau, comme observatrice de la Commission Baleinière Internationale, est consternée par la décision japonaise qui est  une acte délibéré de rébellion et de mépris à l’égard de la majorité des pays et des institutions.
 

Retour aux autre fiches

Aidez nous à protéger les océans !